Recevez un cadeau dès 39€ d’achat (hors frais de livraison) en utilisant le code MONCADEAU#09

Sous réserve du stock disponible - Code non cumulable

Comment prendre soin naturellement de ses cheveux ?

Prendre soin naturellement de ses cheveux implique de choisir avec précaution les produits pour les entretenir. Il faut idéalement sélectionner des cosmétiques bio qui n’utilisent pas d’ingrédients chimiques agressant votre chevelure. Cependant, en premier lieu, vous devez vous interroger sur la nature de votre cuir chevelu qui détermine le shampoing et les autres soins qui lui sont adaptés.

Le cuir chevelu : lieu stratégique pour la bonne santé de nos cheveux

Le cuir chevelu représente une partie très importante de notre anatomie, car il est responsable de la production de notre chevelure. Les réseaux capillaires, ainsi que les bulbes pileux sont en permanence en action : le cheveu naît, se développe, puis meurt et tombe. La régularité de ce rythme doit demeurer implacable pour que chaque cheveu soit remplacé et que la densité de la chevelure soit ainsi maintenue.

Comment reconnaître votre type de cuir chevelu ?

Un cuir chevelu sain est facile à reconnaître : vous n’y pensez jamais ! Votre chevelure est dense et vos cheveux souples et brillants. A contrario, un cuir chevelu en mauvaise santé vous rappelle à son bon souvenir par divers symptômes : tiraillements, démangeaisons, pellicules, cheveux secs, ternes et cassants.

L’exposition du cuir chevelu

L’état de santé du cuir chevelu est conditionné par la quantité et la nature des cheveux qui le recouvrent. Si vous bénéficiez d’une chevelure dense et de cheveux épais, votre cuir chevelu est protégé des intempéries. Si au contraire vos cheveux sont épars et fins, il sera davantage touché par le soleil et le froid qui altèrent sa surface.

Les parties les plus chevelues demeurent plus grasses, en raison de la production de sébum. À l’opposé, les parties moins chevelues, voire chauves, deviennent plus sèches. La calvitie, plus fréquente chez les hommes, nécessite une meilleure protection du cuir chevelu pour préserver les parties qui produisent encore des cheveux.

Le cuir chevelu sec ou gras

Le cuir chevelu devient gras en raison d’une trop abondante production de sébum. Cette substance graisse les cheveux qui donnent l’impression d’être toujours un peu sales. Au contraire, l’absence de sébum engendre un cuir chevelu sec qui génère des irritations, démangeaisons et tiraillements.

L’apparition des pellicules

Les pellicules sont constituées de minuscules fragments de peau, mais leur désagrément est inversement proportionnel à leur dimension ! Contrairement à l’idée reçue, les pellicules ne sont pas liées à la nature des cheveux, car elles peuvent être sèches ou grasses. Elles ne sont pas non plus dues à un manque d’hygiène, même si cela précipite leur formation.

L’apparition des pellicules est inhérente au cycle de régénération de la peau. En effet, la durée de vie de la peau du cuir chevelu est d’une vingtaine de jours. Les peaux mortes tombent naturellement, remplacées par de nouvelles cellules.

-Lorsque ce cycle est perturbé et raccourci, les cellules ne sont pas éliminées à temps et leur accumulation provoque l’apparition de pellicules. Les causes sont multiples : colorations et lavages trop fréquents, utilisation de cosmétiques agressifs, brushing et lissages trop chauds, stress, manque de sommeil, alimentation déséquilibrée, chlore de piscine, port de couvre-chefs, etc.

Malassezia Globosa responsable des pellicules

Autre coupable de l’apparition des pellicules : le champignon unicellulaire Malassezia Globosa. Ce parasite est naturellement présent à la surface du cuir chevelu. Il apprécie cet écosystème plus sombre et plus humide que sur le reste du corps, et se nourrit du sébum qu’il produit.

Cependant, si la microbactérie se multiplie exagérément, elle transforme le sébum en acides gras, ce qui fragilise la fonction de barrière de l’épiderme. Pour se défendre, le cuir chevelu accélère son renouvellement cellulaire, ce qui a pour conséquence de précipiter la formation de pellicules.

Quelle que soit la cause de l’origine des pellicules, vous devez prendre soin de votre cuir chevelu pour rétablir l’équilibre qui induira leur disparition.

Quelles sont les causes de la dégradation du cuir chevelu ?

L’état du cuir chevelu dépend en premier lieu de l’hérédité. Il est fréquent de remarquer des points communs d’une génération sur l’autre : implantation des cheveux, couleur, densité et type du cheveu (normal, sec ou gras).

Les intempéries

La santé du cuir chevelu est influencée par notre mode de vie et par les agressions extérieures. L’exposition au soleil, froid ou vent, modifie la température et le degré d’humidité à la surface du cuir chevelu, ce qui influence son équilibre.

Le port d’un couvre-chef

Le port d’un casque, bonnet ou chapeau quelconque, pendant de longues durées, altère l’état du cuir chevelu. Vous pouvez porter un couvre-chef pour des raisons professionnelles, lors d’une activité sportive, si vous roulez à moto, pour vous protéger du froid ou du soleil, ou tout simplement par goût. Le cas échéant, la température du cuir chevelu augmente, il ne peut plus respirer à son aise et d’éventuels frottements peuvent provoquer des irritations.

Le mode de vie

Comme tout notre organisme, la santé de notre cuir chevelu est affectée par notre mode de vie. Elle est notamment affaiblie par :

- une alimentation déséquilibrée ;

- le stress ;

- le manque de sommeil et la fatigue en général ;

- la cigarette ;

- la pollution atmosphérique ;

- le manque d’hygiène ;

- l’usage de cosmétiques agressifs ;

- la fréquence élevée de colorations.

L’âge est un facteur aggravant, car les fonctions du cuir chevelu se dégradent avec le temps.

Comment prendre soin de votre cuir chevelu pour conserver vos cheveux en bonne santé

Équilibrez votre mode de vie

Avoir de beaux cheveux, souples et brillants, nécessite une vie saine, car votre chevelure est le reflet de votre bonne santé générale. L’alimentation compte pour beaucoup dans l’apport des nutriments et vitamines indispensables à l’activité cellulaire. Vos cheveux ont notamment besoin de vitamines A (présentes dans les œufs et les produits laitiers), vitamines B et surtout B6 (issue des poissons comme le saumon ou du foie) et de vitamine E (que vous trouvez dans les amandes et noix).

Si votre cuir chevelu est sensible, évitez autant que faire se peut le port prolongé de chapeaux et casques qui l’irritent et nuisent à son équilibre.

Le sommeil est capital. Lorsque nous dormons, notre organisme en profite pour se régénérer. Si vous vivez avec un déficit permanent de repos, votre corps s’épuise et vos cheveux en pâtissent.

Choisissez les meilleurs cosmétiques et respectez leur fréquence d’utilisation

Votre première tâche est de sélectionner des cosmétiques bio. Ils contiennent des actifs naturels qui nourrissent votre cuir chevelu, sans l’agresser. Parallèlement, ils bannissent des ingrédients délétères comme les parfums, alcools, sulfates, polymères, silicones, etc.

Vous devez ensuite choisir vos cosmétiques en fonction de la nature de votre cuir chevelu et de vos cheveux. Consultez la page dédiée aux soins des cheveux de Druide pour trouver le produit adapté en fonction de la nature des cheveux.

Respectez la fréquence de lavage conseillée. Le manque d’hygiène nuit à vos cheveux, tout comme les lavages trop fréquents. Si vous préférez des lavages rapprochés, sélectionnez des produits particulièrement doux.

Utilisez des produits spécifiques revitalisants, ainsi que des après-shampoings pour que votre cuir chevelu retrouve son équilibre.

Druide propose également un soin thermo-protecteur qui s’avère judicieux pour les cheveux exposés à la chaleur. Celle-ci peut émaner de votre exposition au soleil, mais aussi de l’usage du sèche-cheveux, du lisseur ou du fer à boucler. Ce soin vous protège également vos cheveux du chlore de la piscine, de la pollution, et même de l’exposition aux colorations et décolorations.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire