Le change de bébé et la prévention des érythèmes fessiers, avec ou sans zinc ?

Publié le : 07/07/2021 11:27:13
Catégories : Bébés / Enfants

Le change de bébé et la prévention des érythèmes fessiers, avec ou sans zinc ?

Le change est une étape primordiale à la fois pour l’hygiène de bébé mais aussi dans le lien affectif instauré. Choisir les bons soins est aussi important de que profiter de ces instants complices.

Saviez-vous que l’Oxyde de Zinc est un ingrédient controversé ?

Présent dans de nombreux cosmétiques il n’est pas sans danger pour l’organisme. Les Laboratoires Druide® ont toujours mis un point d’honneur à garantir des produits de qualité et sans danger. Nous voulons donc utiliser le plus possible les ingrédients dont nous pouvons assurer de leur innocuité et ainsi vous aider à y voir un peu plus clair. Ainsi, nous espérons vous aider dans le choix de ce qu’il y a de mieux pour vos tout-petits et notamment sur le sujet de l’érythème fessier.

L’érythème fessier, qu’est-ce que c’est ?

Que vous ayez ou non un bébé, vous avez sûrement déjà entendu parler d’érythème fessier. Cette inflammation cutanée touche environ 8 jeunes enfants sur 10 et constitue l’une des premières causes de consultation pédiatrique.

Il s’agit d’une affection dermatologique aussi appelée « dermite du siège » caractérisée par des rougeurs, des démangeaisons et des douleurs. Ces lésions peuvent s’étendre sur les parties génitales, sur les cuisses et remonter jusqu’au bas du dos. Elles s’installent généralement dans les plis de la peau.

Quelles sont les causes de l’érythème fessier ?

L’humidité : elle provoque la macération et empêche la barrière cutanée de jouer son rôle protecteur contre les agressions et le maintien de l’hydratation.

Les selles et les urines : le mélange des selles et des urines dans la couche permet aux bactéries de transformer l’urée en ammoniaque. Cela provoque une élévation du pH et une augmentation de la perméabilité de la barrière cutanée et réactive les enzymes digestives qui attaquent alors la peau.

Les irritants physiques : les frictions répétées lors du nettoyage, le contact avec les couches ou encore les vêtements peuvent dégrader la qualité de la barrière cutanée.

Les irritants chimiques : l’utilisation de produits nettoyants non adaptés et agressifs, ou encore un excès de soins peuvent être des sources d’irritation pour la peau fine et fragile de bébé.

Comment prévenir l’érythème fessier ?

Afin de prévenir au mieux l’érythème fessier, voici quelques astuces :

Changez la couche dès qu’elle est sale, le plus régulièrement possible.

Nettoyez correctement la peau avec des produits doux et non-irritants et surtout portez une attention particulière au séchage ! Proscrire les lingettes parfumées ou tout autre produit similaire. Si vous choisissez des lingettes hypoallergéniques, utilisez-les en dépannage, si vous voyagez par exemple.

Adoptez les bons gestes. Bien sécher la peau en tapotant et non en frottant le linge ou le coton sur la peau. Il faut voir la matière comme un buvard qui absorbe plutôt que comme une éponge qui essuie. Insistez dans les plis en écartant doucement la peau pour s’assurer que les pliures sont saines.

Choisissez des couches adaptées à votre bébé (jetables, lavable, ultra-absorbantes, biologiques…). Notez que les couches réutilisables ne sont pas recommandées en raison de leur faible pouvoir d’absorption à moins de pouvoir les changer très très régulièrement.

• Et surtout, protégez et hydratez naturellement ! Délaissez tout ce qui contient de la Vaseline. Sachez que ce dernier est un produit dérivé du pétrole, décrié en raison de son potentiel cancérigène, son processus de fabrication polluant ainsi que sa dégradation lente et partielle. Attention également aux substances allergisantes tels que la lanoline, l’alcool stéarylique et les parfums par exemple. Il est préférable d’utiliser à la place des soins avec ou sans zinc contenant de nombreuses huiles végétales (amande douce, avocat, jojoba, olive…) aux propriétés nourrissantes, émollientes et protectrices.

L’Oxyde de Zinc, c’est quoi ? Pourquoi fait-il débat ?

L’oxyde de zinc (de formule ZnO) est une poudre blanche inerte extraite du minerai de zinc pur. Il est très utilisé dans les cosmétiques pour ses propriétés :

Apaisante : calme les peaux irritées ou délicates dans des crèmes ou lotions

Antibactérienne : lutte contre la prolifération des bactéries sur les peaux à tendance acnéiques

Anti-odeur : neutralise la production d’acides, il est idéal dans la formulation de déodorants

Matifiante : pigment blanc mat, il est utilisé en maquillage dans les poudres et fonds de teint

Protectrice anti-UV : utilisé dans les écrans solaires adultes et enfants, il forme un film protecteur à la surface de la peau et réfléchit les rayons UV (renvoi vers autre article sur les filtres solaires)

Après avoir énuméré les nombreux bienfaits du zinc, vous allez dire, mais pourquoi y a-t-il débat, c’est un ingrédient aux formidables vertus !!

Malheureusement, ce n’est pas si simple… Les études scientifiques manquent encore à ce sujet, et de nombreux chercheurs se contredisent. C’est avant tout sa taille qui préoccupe. L’oxyde de zinc peut être utilisé sous forme microparticulaire (entre 1 et 100 micromètres) ou plus petit encore, sous forme nanoparticulaire (entre 1 et 100 nanomètres). La forme micro ne présente pas de danger mais la forme nano, bien que plus facile à étaler, est accusée de pénétrer la barrière cutanée et de s’accumuler dans l’organisme. Ce qui rend l’oxyde de zinc potentiellement cancérigène !

Enfin, la question de leur application sur peau lésée, ce qui est le cas pour l’érythème fessier, se pose et ne serait pas recommandée face aux résultats peu concluants et au manque d’informations à ce sujet.

Les choix d’un soin sans zinc par les Laboratoires Druide®

Pour garantir efficacité, qualité et transparence aux consommateurs et ainsi supprimer tout doute et limiter l’exposition aux allergènes et autres substances controversées, les Laboratoires Druide® ont mis au point une formule saine sans zinc pour le change de bébé et efficace pour prévenir les érythèmes fessiers.

Enrichi en beurre de karité nourrissant, en huile de Calendula apaisante et en cires végétales adoucissantes, ce baume huileux soulage les rougeurs et les démangeaisons tout en protégeant contre les gerçures, les rugosités et les craquelures causées par le dessèchement de la peau dû au port des couches.

Soyez tranquillisés et protégez les fesses de bébé avec notre Pâte sans zinc BioLove déjà adoptée par des milliers de foyers !

Véritable couteau Suisse ! Plein d'autres utilisations

Son utilisation ne se résume pas au change de bébé. Toute la famille peut profiter de ses multiples bienfaits.

Bien que ce baume soit parfait pour les nourrissons, il conviendra aussi parfaitement aux adultes séniors contraints de porter des protections liées à l’incontinence ou en raison d’un problème de mobilité par exemples. Avec une utilisation quotidienne, il prévient efficacement les risques d’escarres.

Il conviendra également aux peaux sensibles des enfants et adultes pour traiter sécheresses, démangeaisons, rougeurs ou eczéma. Idéal pour le soin des mains très abîmées ou qui présentent des crevasses en plus d’une crème pour les mains.

Enfin, en cas de croutes de lait, de nombreux parents nous ont fait part de leurs expériences positives. Avec une application locale, laissez poser 10 à 15 minutes avant de réaliser un nettoyage du cuir chevelu avec un shampooing adapté et très doux. Les résultats sont très satisfaisants.

Et vous ?

En espérant que cet article vous aura aidé à en apprendre davantage sur l’érythème fessier et à démêler le vrai du faux en matière d’utilisation de l’oxyde de zinc.

N’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de cet article, à nous poser vos questions et à partager vos expériences...

En savoir plus…

La routine de soins BioLove bébé/enfant des Laboratoires Druide® offre un vaste éventail de produits nettoyants et hydratants, certifiés biologiques et hypoallergéniques, parfaitement formulés pour les peaux les plus sensibles.

Rédaction : Laurène Michaud

Ajouter un commentaire