Les conseils naturels pour soulager les peaux sensibles

Une peau sensible ne demande pas plus de soins en termes quantitatifs, mais en termes qualitatifs. Vous devez compenser sa faiblesse qui la prive de défenses efficaces en choisissant avec attention le traitement que vous lui réservez. Voici nos conseils pour rendre à votre peau sa bonne santé et son éclat.

Comment savoir si vous avez vraiment la peau sensible ?

Vous devez différencier la peau sensible et la peau allergique, et ne pas considérer les réactions temporaires, car la peau dite sensible correspond à l’état permanent de votre épiderme.

Si vous avez la peau sensible, vous souffrez constamment de rougeurs, inconfort, picotements, tiraillements, etc. Votre peau réagit aux moindres agressions extérieures, qu’il s’agisse d’intempéries (froid, chaud, vent, soleil), de pollution ou d’émotions fortes, comme le stress et, pour les femmes, les changements hormonaux. Ajoutez à cela la sensibilité aux produits cosmétiques.

La peau claire et fine s’avère plus sensible. Son seuil de tolérance est bas et elle a tendance à rougir et développer des boutons, de la rosacée, et autres manifestations toujours désagréables.

Comment adapter vos soins à votre peau sensible

Avoir la peau sensible n’est pas synonyme de peau sèche. Cette erreur de jugement est fréquente, car intuitive. Le problème est qu’elle pousse les personnes à la peau sensible à utiliser des cosmétiques pour peau sèche qui vont graisser leur peau, sans la protéger comme il le faudrait.

Voici une liste de conseils qui recense les meilleures solutions pour renforcer votre peau sensible, et ainsi l’armer contre les agressions extérieures.

Analysez l’eau de votre robinet

Nous avons en France une eau du robinet d’une excellente pureté. Cependant, dans certaines régions, elle est particulièrement calcaire. Or, le calcaire est l’ennemi des peaux sensibles. Les quantités sont telles parfois, qu’il arrive même que des personnes à la peau normale soient irritées lorsqu’elles sortent de la douche.

Le calcaire dessèche l’épiderme. Il le fragilise, ce qui accentue la sensibilité naturelle et engendre encore davantage de rougeurs et de réactions cutanées.

La seule solution radicale est d’installer un adoucisseur d’eau. Si vous être dans une maison, il s’installe sur l’arrivée d’eau générale, si vous êtes dans un immeuble collectif, vous le brancherez sur votre arrivée privative.

Dès votre première douche ou la première fois que vous faites couler de l’eau sur votre visage, vous allez sentir la différence. Au passage, vous allez économiser de la robinetterie, prolonger la vie de votre ballon d’eau chaude et vous nettoierez vos éviers et lavabos d’un coup d’éponge, sans avoir à gratter les dépôts de calcaire.

Pour en terminer avec le sujet de l’eau, sachez que si elle est trop chaude, elle altère la circulation sanguine et assèche votre peau. Soyez donc modéré et évitez les douches bouillantes.

Utilisez des cosmétiques bio

Savez-vous que les cosmétiques industriels contiennent pour la plupart des dérivés de l’industrie pétrochimique ? Eh oui, vous appliquez sans le savoir des produits dont on fabrique le carburant de votre voiture, le goudron des routes ou le plastique !

D’autre part, la couleur, odeur et consistance des cosmétiques industriels résultent d’un amalgame de produits chimiques. Les colorants, arômes artificiels, gélifiants et émulsifiants sont issus de la chimie pure et la nature n’a plus grand-chose à voir avec le produit fini.

Prenez le temps par exemple de regarder la composition d’un produit dont l’étiquette vante les mérites de l’aloé vera. Vous constaterez que parfois, le taux est inférieur à 1 %. Quant aux émulsifiants, ils sont ajoutés pour faire mousser les produits nettoyants, car nous associons instinctivement mousse et efficacité, ce qui est une erreur.

Utilisez donc des produits bio qui utilisent seulement quelques conservateurs quand cela est nécessaire pour des raisons sanitaires. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté de réconcilier votre peau avec les cosmétiques.

N’abusez pas de cosmétiques

Même si vous utilisez des cosmétiques bio, inutile d’en abuser, ni en nombre, ni en fréquence. Utilisez par exemple un pain surgras pour la douche, un lait nettoyant pour le visage et une crème hydratante. C’est suffisant.

Dès lors que vous avez trouvé la panoplie qui convient à votre peau, n’en changez plus. Une peau sensible est plus intolérante et vous risqueriez de la déstabiliser en changeant de produit.

Évitez les frottements

La peau sensible réagit exagérément aux frottements. Vous devez par exemple éviter les vêtements qui peuvent créer une irritation, notamment au niveau du col.

D’autre part, choisissez plutôt des lingettes réutilisables pour les soins du visage. Elles sont plus douces que le coton jetable et plus écologiques.

Vous devez aussi éviter tous les soins qui « récurent » la peau : peelings, gommages, masques astringents, etc. Si vous y tenez vraiment, vous pouvez tester un masque à l’argile rose, mais vous ne devez pas trop le laisser sécher avant de le nettoyer.

Il existe des masques au miel d’abeilles qui conviennent très bien aux peaux sensibles. Ils permettent de nettoyer la peau en profondeur, de la façon la plus douce qui soit.

Évitez les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont des concentrés très puissants des végétaux. Il est plutôt conseillé de les éviter, car votre peau pourrait réagir exagérément. Si vous aimez les huiles essentielles, réservez-les pour votre diffuseur, mais ne les appliquez pas directement sur la peau.

Les produits bénéfiques pour les peaux sensibles

Voici quelques-uns des produits très doux qui apaisent la peau, la soignent et l’hydratent. Vérifiez toujours la composition du produit que vous choisissez pour qu’il contienne effectivement un taux suffisamment important de l’ingrédient que vous recherchez pour qu’il soit efficace.

L’aloé vera

L’aloé vera a toutes les vertus pour une peau sensible. Il est antiseptique, antibactérien, cicatrisant (il stimule le renouvellement cellulaire), apaisant et hydratant.

Vous pouvez très facilement faire pousser de l’aloé vera chez vous, à la condition de ne pas le laisser dehors durant l’hiver. Il s’agit d’une plante grasse qui pousse très vite et qui recrée des nouveaux plants automatiquement dans son pot. Veillez à ne pas trop l’arroser, car il vient de pays plutôt secs.

Il vous suffit de casser l’une de ses tiges et vous appliquez directement le gel sur votre peau. Sa douceur est incroyable et là, vous êtes sûr qu’il s’agit d’un produit bio !

La camomille

La camomille n’est pas réservée qu’aux tisanes, elle est prisée pour ses vertus anti-inflammatoires et apaisantes pour la peau. Elle contient du bisabolol, un alcool qui favorise la régénération de la barrière cutanée, point faible des peaux sensibles.

La camomille ne déclenche aucune allergie et convient très bien aux peaux sensibles.

Le lait d’ânesse

Le contact de la peau avec le lait d’ânesse est un délice. En plus de passer un bon moment, vous fournissez à votre peau des trésors de vitamines, minéraux et oligo-éléments qui l’aident à se régénérer.

Le lait d’ânesse est aussi très efficace pour faire passer une irritation.

Le calendula

L’huile de calendula est extraite de la fleur jaune ou jaune orangé du souci. Il opère une action calmante instantanée, si vous subissez une soudaine éruption de boutons ou de rougeurs. Le calendula est antiseptique et cicatrisant. Son action calmante soulagera vos maux et apaisera vos démangeaisons.

L’avoine

L’avoine que vous trouvez sous forme de lait répare votre peau lorsqu’elle est endommagée par une éruption. Le lait d’avoine vous procure une protection contre les facteurs environnementaux, en renforçant votre barrière cutanée.