Une formule clean, qu’est-ce que c’est ?

Les cosmétiques font partie de notre quotidien pour le meilleur, mais parfois aussi pour le pire. Il est essentiel de les sélectionner avec précaution, afin d’éviter certains éléments néfastes pour notre organisme qui pourraient appartenir à leur composition. Les produits bio apparaissent naturellement comme les meilleurs. Toutefois, le slogan sur le contenant ne suffit pas, il convient d’apprendre à décrypter la liste des ingrédients pour vous assurer que vous avez véritablement affaire à une formule clean.

La liste INCI : mention obligatoire sur tout produit cosmétique

INCI signifie International Nomenclature of Cosmetic Ingrédient. Elle fut instaurée en 1973 par une association américaine regroupant les fabricants de cosmétiques la CTFA (Cosmetic, Toiletry and Fragrance Association). Elle est apparue en Europe en 1998.

La liste INCI répertorie l’ensemble des composants d’un produit cosmétique. Obligatoire en France, y compris sur les produits d’importation, elle figure sur le packaging primaire et/ou secondaire.

La liste INCI utilise le langage international pour qualifier les ingrédients. Généralement, les extraits de plante sont inscrits en latin ; les substances chimiques ou d’origine naturelle, mais transformées par un processus chimique, apparaissent en anglais.

Les fragrances sont regroupées sous le mot « parfums » ou « aroma ». Les extraits végétaux peuvent préciser la partie de la plante utilisée : leaf pour la feuille, fruit pour le fruit, bark pour l’écorce, root pour la racine, seed pour la graine, etc.

Pour les produits bio, lorsqu’un produit est transformé, un astérisque doit être apposé sur la liste d’ingrédients. Elle précise quels sont les ingrédients biologiques avec une référence en fin de liste de type : *issu de l’agriculture biologique.

L’ordre des ingrédients

Les fabricants ne sont pas tenus de préciser les pourcentages correspondant à la présence de chaque élément. En revanche, ils ont l’obligation de citer les ingrédients dans l’ordre décroissant de leur concentration. Tous les éléments appartenant à la composition à hauteur de 1 % ou moins figurent en queue de liste, dans un ordre aléatoire.

Les familles d’ingrédients

Pour comprendre la liste INCI, vous devez vous familiariser avec les familles d’ingrédients.

~ L’eau constitue l’ingrédient principal de tout produit cosmétique, nous y revenons plus bas dans l’article. Elle arrive en tête de liste, sous la dénomination « aqua ».

~ Les extraits végétaux doivent être majoritaires dans un cosmétique. Ils sont sélectionnés pour leurs vertus hydratantes, adoucissantes, antioxydantes, etc. Ils apparaissent dans la liste sous leur nom latin, suivi de la mention « extract ».

~ Les huiles végétales participent à la texture du produit et possèdent chacune leurs propres vertus. Elles sont déterminées par le mot « oil » qui suit le végétal dont elles sont issues.

~ Les parfums rendant agréable l’odeur du cosmétique sont strictement limités dans les produits bio. Ils sont composés d’huiles essentielles — concentrés puissants des végétaux — listées sous leur nom latin, suivi de la mention « aroma », « parfum », « fragrance » ou « flavour ».

~ Les alcools font aussi l’objet de restriction dans les produits bio. Ils sont prisés pour leur capacité à parfumer un cosmétique, pour apporter un effet frais et un toucher sec, car ils s’évaporent rapidement, ainsi que pour leurs propriétés conservatrices. Ils apparaissent sous le nom « alcohol » ou « alcool denat. » pour « dénaturé » (en général de l’éthanol transformé).

~ Les conservateurs s’avèrent indispensables pour préserver le cosmétique. Leur usage est limité dans la cosmétique bio.

Les conservateurs sont sujets à caution, car certains s’avèrent irritants, voire allergisants. En effet, luttant contre les micro-organismes, ils ont tendance à perturber la flore microbienne de la peau. Dans la cosmétique bio, seuls 5 produits sont autorisés. Il s’agit d’actifs dits « nature-identique » :

1. alcool benzylique ;

2. acide salicylique et ses sels ;

3. acide sorbique et ses sels ;

4. acide benzoïque et ses sels ;

5. acide déhydroacétique et ses sels.

La contenance en eau dans les produits cosmétiques

Quel que soit le type de cosmétique, l’eau demeure systématiquement son ingrédient principal, à hauteur de 60 à 90 % du produit. C’est pourquoi elle figure en tête de liste de l’INCI. Ce pourcentage peut vous paraître élevé, mais, pour rappel, le corps humain est constitué de 65 % d’eau !

Même si l’eau n’ait pas « vertueuse » en soi, elle a un rôle déterminant dans la composition d’un cosmétique, car elle constitue le lien entre tous les ingrédients qui le composent. Utilisée comme solvant, elle permet de solubiliser l’ensemble des éléments pour constituer un produit homogène.

Il importe que l’eau soit de la meilleure qualité. Elle doit pour cela être purifiée et débarrassée du calcaire, des germes et bactéries, des sels minéraux et des métaux lourds.

Dans nos formulations, l’eau permet de varier la galénique en laissant place à des ingrédients actifs pour apporter davantage de bienfaits aux peaux les plus exigeantes. C’est le cas de nos gammes Pur&Pure et BioLove bébé-enfant où l’eau est remplacée par l’aloe vera.

Les ingrédients à proscrire de vos produits cosmétiques

Il est impossible de dresser une liste exhaustive des produits à éviter à tout prix, tant ils sont nombreux. D’autre part, les ingénieurs chimistes en créent chaque jour de nouveaux. Toutefois, vous pouvez déjà apprendre à repérer les plus fréquemment utilisés en consultant la liste INCI. Chaque composé de la liste ci-après est suivi de quelques-unes de ses dénominations.

~ Alcohol : les alcools sont un peu à part dans cette liste. Ils constituent des ingrédients à risque s’ils apparaissent en tête de liste, à cause de leurs propriétés irritantes et asséchantes. En revanche, s’ils arrivent en bas de liste, ils ne sont pas considérés comme nocifs.

INCI : Alcohol, Alcohol denat, Benzyl Alcohol (Cosgard).

~ Alkylphénols : ces agents émulsifiants sont soupçonnés d’agir comme des perturbateurs endocriniens et d’affecter la fertilité et le fœtus.

INCI : Nonylphénol (utilisé dans les spermicides), Nonoxynol, Octylphénol, Propylphénol.

~ BHA et BHT : ces conservateurs sont des perturbateurs endocriniens, potentiellement cancérigènes.<

INCI : E320.

~ DEA : ce correcteur d’acidité est considéré comme une substance cancérigène.

INCI : Cocamide DEA, Lauramide DEA.

~ Éthers de glycol : utilisés comme solvants et parfums, ces perturbateurs endocriniens s’avèrent irritants et allergènes. Ils sont par ailleurs soupçonnés de provoquer des troubles de la reproduction chez l’homme et d’être cancérigènes.

INCI : 2-phénoxyéthanol, Phénoxytol.

~ Formaldéhyde : substance reconnue cancérigène, ce conservateur provoque des irritations et déclenche des allergies.

INCI : DMDM hydantoin, Diazolidinyl urea, Imidazolidinyl urea, Methenamine et Quaternium-15.

~ Huiles minérales : issues de la pétrochimie, les huiles minérales forment un film qui bouche les pores de la peau.

INCI : Paraffinum liquidum, Mineral Oil, Cera Microcristallina, Petrolatum.

~ Huiles et cires de silicones : fréquentes dans les cosmétiques capillaires, ces huiles et cires apportent une grande douceur, mais créent un film qui étouffe le cheveu et la peau.

INCI : Dimethicone, Amodimethicone, Cyclohexasiloxane, Cetyl dimethicone copolyol, Phenyl trimethicone, Stearyl dimethicone, terminaisons en -one, -ane.

~ Parabènes : ces conservateurs ont tout pour déplaire ! Ils sont classés comme perturbateurs endocriniens, allergisants et potentiellement cancérigènes.

INCI : Butylparaben, Methylparaben, Ethylparaben, Propylparaben, E214 à E219, parahydroxybenzoate de propyle, parahydroxybenzoate de méthyle.

~ PEG : ces agents tensioactifs hydratants et émulsifiants donnent une meilleure consistance aux crèmes et davantage de douceur. Issus de procédés chimiques utilisant des gaz toxiques, ils augmentent les risques de développement de tumeur, notamment du sein.

INCI : Polyéthylène glycol (PEG), Polypropylène Glycol (PPG), PEG-6, PEG-8, PEG-40, PEG-100.

~ Phtalates : dissimulés sous les appellations fragrance ou parfum, ces mélanges de diverses substances chimiques agissent en perturbateurs endocriniens et sont potentiellement cancérigènes.

INCI : terminaison en — Phtalate, Diisodecylphtalate, Parfum, Fragrance.

~ Sels d’aluminium : composant des déodorants pour sa capacité à bloquer la transpiration, l’aluminium influence négativement le système nerveux et peut s’avérer cancérigène.

INCI : Aluminium.

~ Sulfates - SLS et ALS : ces perturbateurs endocriniens sont utilisés comme émulsifiants, tensioactifs et agents moussants dans les gels douche, shampoings et dentifrices. Ils irritent et dessèchent la peau.

INCI : Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate, Ammonium Lauryl Sulfate.

~ Triclosan : ce conservateur s’avère particulièrement irritant pour la peau et agit comme un perturbateur endocrinien.

INCI : Triclosan, TCL, Trichlorine, Cloxifenolum, Lexol 300, Aquasept, Irgasan, Gamophen, DP300, Ether de diphényle d’hydroxyle.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire